test wordpress terminé

11 mars, 2008

A suivre sur http://krstv.net

Scientology is evil

2 mars, 2008

On leur laisse Kirstie Alley.

via

Stars à la barre

29 février, 2008

Les assignations du jour. Attention, c’est du lourd :

– E. Z. nous demande 9000 euros pour avoir publié sa photo dans…. nos mots-fléchés géants.

– L. F. exige 30 000 euros. Pour l’avoir photographiée avec R. B. à un gala de charité. Interdisons les photographes people dans les galas de charité. C’est vrai quoi.

Y a des chances. Il supporte plus la pression. Un Xanax, Nico ?

Sarkozy insulte au salon de l'agriculture

 

L’or à l’appel

18 février, 2008

La multiplication des reportages sur l’univers de la presse people crée systématiquement des dommages collatéraux : dans les semaines qui suivent leur diffusion, tout un tas de crétins inondent les rédactions de coups de fils, espérant décrocher le magot en leur vendant un scoop. En général, ça donne ça :

« – Allô, j’ai un gros scoop qui va faire gagner beaucoup d’argent à votre magazine. Combien vous me donnez ?

– Heu, ça dépend, quel est le people concerné ?

– Ah mais je vais pas vous le dire, après vous aller me piquer mon scoop.

– Je comprends vos craintes, mais si vous ne me dites pas qui est concerné, je ne pourrais pas vous dire si l’information nous intéresse. Et si je peux vous rémunérer pour votre collaboration.

– Oui, mais comment vous faire confiance ? Si je vous le dis vous allez me le piquer. Donnez-moi au moins un ordre de grandeur.

– Vous voulez un ordre de grandeur ? C’est simple : si votre scoop concerne une grosse star en mauvaise posture et que vous avez des preuves, genre des photos, ça peut se compter en milliers d’euros. Sinon, c’est beaucoup moins. Dix euros par exemple.

– Ah, très bien. Alors vous pouvez me préparer un chèque en milliers d’euros alors.

– Bien. Dites-moi qui ça concerne.

– Non, vous allez me le piquer, mon scoop.

– Donnez-moi au moins un indice ! C’est une star française, internationale ?

– Non, je vous dirais rien tant que vous me payez pas.

– Bien, je vais raccrocher. Et vous serez sûr de ce que vous allez gagner avec votre info : rien.

– Non, non, attendez. Je vais vous le dire. Ca concerne Valérie de l’Île de la Tentation 3.

– Qui ?

-Valérie, de l’Île de la Tentation 3 .

– Ah… Et elle a fait quoi qui pourrait vous rapporter des milliers d’euros, Valérie de l’Île de la Tentation 3

– Je vais pas vous le dire, vous allez me…

– Oui, je sais, je vais vous piquer votre scoop. Bonne journée… »

La plupart du temps, quelques minutes après que j’ai raccroché, ils rappellent et balancent l’info. Cette fois, la fameuse Valérie de l’Île de la Tentation 3 (qui ?) avait été aperçue avec un type qui n’était pas le sien au supermarché du camping de Cannet-Plage. Un scoop à plusieurs milliers d’euros, donc…

« A travers son site Internet, Le Nouvel Observateur a fait son entrée dans la presse people. Si ce genre de sites avait existé pendant la guerre, qu’en aurait-il été des dénonciations de juifs? » 

Carla Bruni

A quoi pensaient les spin doctors du Château en rédigeant relisant les réponses de Carla Bruni à l’Express ? A peu de choses près, la First Lady nous assène que pendant la guerre, la presse people aurait joyeusement balancé juifs, cocos et tous leurs amis. Et met sur le même plan délation à la française et traitement médiatique d’un énième rebondissement du soap présidentiel. C’est du lourd. De l’image choc. Carla devrait s’économiser. Va falloir encore trouver des trucs à dire quand circuleront de fausses sextapes et de fausses séries photos adultères.

Say hello to onsenfout©

12 février, 2008

Charognard pour Rama Yade, collabo selon Carla, honte de la profession aux yeux de la plupart de mes confrères, je suis plus simplement journaliste dans la presse dite people. Par vocation.Un boulot plutôt sympa, loin des clichés véhiculés par l’ami Elfassi et le Droit de savoir. Ex-blogueur, je reprends le clavier pour me la jouer Ron l’infirmier. Pas de scoops ici, ils sont réservés à la rédaction, mais de simples anecdotes…